PLUi La Rochelle : 79 ha supplémentaires à urbaniser

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
"La crise sanitaire et le télétravail ont accentué la demande de logements sur l’agglomération rochelaise (17). Nous sommes obligés de faire le grand écart entre : produire des logements et la politique de zéro artificialisation nette des sols". Ce constat dressé par Antoine Grau, maire de Lagord et premier vice-président de l’agglomération, explique la modification de droit commun du PLUI que les élus communautaires ont engagé début avril. Grâce à cette évolution, 79 nouveaux hectares seront libérés pour l’urbanisation. "Nous avons dû batailler avec les services de l’Etat pour les obtenir. Au départ, nous partions sur 120 à 130 ha", rappelle l’élu. Ces surfaces seront destinées à trois postes principaux : logements, activités économiques et équipements publics. "L’habitat occupera environ une trentaine d’hectares.Quatorze seront situés en première couronne, ils permettront la création de 1 600 logements à la fois (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK