Ouverture à la concurrence des lignes franciliennes : Pécresse veut des garanties

Outils
TAILLE DU TEXTE
Les lignes SNCF fran­ci­liennes seront ouvertes à la concur­rence à partir de 2023 pour le Tran­si­lien, dès 2033  pour les RER C, D et E, et en 2039 pour les RER A et B. L’an­nonce du calen­drier par le gouver­ne­ment a donné l’oc­ca­sion à Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobi­lités, de réitérer son souhait d’ou­vrir à la concur­rence "toutes les lignes nouvelles et de tram-train dès 2019 et des lignes Tran­si­lien dès 2023 afin d’inci­ter les opérateurs à une améliora­tion de la qualité de service pour les Fran­ci­liens et à une dimi­nu­tion des coûts que supporte aujourd’­hui Ile-de-France Mobi­lités".  S’agis­sant des lignes de RER, concernées par le dispo­si­tif à partir de 2033 au plus tôt, la présidente prévient : "ce report ne (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE