En Occitanie, le "Plan Littoral 21" bénéficiera de nouveaux crédits de 2023 à 2027

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dans l’Aude samedi 22 janvier, le Premier ministre a signé deux protocoles de financement majeurs : à Narbonne, celui à 2,04 Mds€ du tronçon LGV Montpellier-Béziers, dont les travaux débuteront "avant 2030", et à Gruissan, la poursuite du Plan Littoral 21 de 2023 à 2027. Lancé par un contrat-cadre de dix ans en 2017, le Plan Littoral 21 associe l’Etat, la Région Occitanie et la Banque des Territoires dans la transformation du littoral (220 km), afin de "concilier transition écologique et développement économique", souligne le Premier ministre. L’Etat engagera "58 millions, nous doublons les crédits". "Nous mobiliserons nos crédits et notre ingénierie sur les projets des collectivités", affirme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. Nouveauté : cet "Acte 2" s’inscrira pour 146 M€ (70M€ de l’Etat et 76 M€ de la Région) dans le Contrat de Plan Etat-Région 2021–2027 (pas encore bouclé). La Banque des Territoires (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK