Régions de France nomme des président.e.s de régions à la tête de commissions resserrées

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Nouvelles têtes et commissions à Régions de France. L’association, mais surtout réseau d’influence – représentant les intérêts "transpartisans" des treize régions métropolitaines et des cinq régions ultramarines (ainsi que ceux de deux "membres associés" : Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon) – a tenu sa première assemblée générale de la rentrée, mercredi 8 septembre, à Paris. A cette occasion, l’institution a statué sur onze commissions correspondant à onze thématiques ; des commissions que Régions de France précise "resserrées" pour "mieux représenter les grands champs de compétence des régions". Ces commissions thématiques orienteront le travail d’influence de Régions de France qui, rappelons-le, s’axe sur la persuasion d’institutions nationales, européennes, mais aussi d’élus, partenaires privés ou publics importants ainsi que citoyens sur le "bénéfice apporté par la décentralisation". Très politiques, ces commissions (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous