16
novembre 2019

A Nancy, l’intercommunalité prône un dialogue plus clair

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Forte de 60 ans d’expérience de l’intercommunalité, la Métropole du Grand Nancy a tenu le 5 juillet son colloque national "Intercommunalité en dialogue" organisé avec France urbaine. A l’heure où "les plaques tectoniques bougent", selon la formule d’André Rossinot, président (LREM) de la métropole du Grand Nancy et secrétaire général de France Urbaine, l’intercommunalité constitue un mode de gouvernance d’avenir. Premier Pôle métropolitain européen de France, le Sillon lorrain, créé en 2015 grâce à l’association de Nancy, Metz, Thionville et Epinal, a permis de surmonter les antagonismes historiques et de remporter de réels succès en matière universitaires et numérique. Machines à investir, les intercommunalités permettent mutualisations, achats groupés et économies d’échelle appréciées de tous. Mais les petites communes les surnomment parfois "Bruxelles", tant la gouvernance paraît lointaine, et, selon un air connu rappelé par (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous