Réflexions autour d'une ville low-tech

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Après plus de deux ans d’absence due au coronavirus, le petit déjeuner décideurs-chercheurs de l’Institut Paris Région s’est de nouveau tenu mercredi 16 novembre, sur le thème de la ville low-tech. Nicolas Bauquet, directeur général de l’IPR, a souligné la nécessité d’apporter des réponses sur la question du low-tech et d’acquérir _« un discernement dans nos usages, dans nos vies » afin de modifier nos modes de vie. Cristina Lopez, économiste, a notamment démontré comment la ville et la low-tech pourraient être conciliées : le système métropolitain actuel est, selon ses propos, « à bout de souffle », et fragile car porteur de risques invisibles aux yeux des personnes, les limites de consommation et les conditions d’accès aux ressources n’étant pas perçues avec précision. Il faudrait alors lui substituer un système à échelle humaine, non plus centralisé mais démultiplié ; permettant ainsi à la low-tech de se fonder sur quatre (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique