Strasbourg fait de sa ceinture verte un laboratoire du "ZIN"

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Compenser chaque nouveau mètre carré imperméabilisé par une désimperméabilisation à l’intérieur du même périmètre : la Ville de Strasbourg (67) va appliquer à sa "ceinture verte" ce principe qu’elle résume dans le signe de ZIN, pour zéro imperméabilisation nette, par analogie avec la chasse à l’artificialisation qu’incarne le ZAN de la loi Climat et Résilience. Cette stratégie se mettra en place dans les deux ans, dans le cadre de la modification 4 du PLU intercommunal, devant entrer en vigueur à cette échéance. Elle sera appuyée par une OAP (orientation programmée d’aménagement) spécifique à la ceinture verte. Ainsi se désigne depuis cent ans l’espace sur le pourtour du centre historique de Strasbourg (longueur cumulée de 17 km). Au sortir de la première guerre mondiale, il était destiné à rester vierge d’urbanisation dans le but de créer une sorte de glacis en direction de l’Allemagne et de perpétuer une vocation (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK