Au MIPIM 2022 : quelles villes pour les citoyens ?

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
La première session du débat "Cities for citizens", mardi 15 mars au Mipim, a croisé les regards de concepteurs et d’acteurs publics autour d’enjeux communs. "Les temps changent, il faut faire preuve de résilience", l’architecte danois Kim Herforth Nielsen en est convaincu. Ce qui passe notamment par un changement de nos modèles, mais aussi "une connexion à la nature et une connexion aux autres". Ce que sa consœur espagnole, Begoña Sanchez, illustre par l’ambitieux projet de forêt métropolitaine à Madrid. Pascal Smets, secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles Capitale, chargé de l’urbanisme, ambitionne pour sa part de… "rendre les gens heureux malgré eux". Il fait référence à la décision controversée de créer une zone de basses émissions en 2018 (excluant les véhicules les plus polluants). "La qualité de l’air est essentielle pour une bonne qualité de vie", rappelle-t-il, et "les politiques ne doivent pas utiliser la participation pour se (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK