Grand Angoulême va plus vite et plus loin que la loi Climat et Résilience

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
En fin d’année dernière, les seize communes (environ 100 000 habitants) historiques de l’agglomération de Grand Angoulême (16) ont adopté à l’unanimité un document renforçant les règles de construction. Pour le moment, il ne s’applique qu’aux villes de l’ancien périmètre, il faudra attendre la révision du plan local d’urbanisme en 2025 pour que les 38 communes se prononcent. "Ce texte est une pierre supplémentaire à la lutte contre le dérèglement climatique, il s’inscrit dans le PLUi partiel adopté en 2019", précise Bernard Vera, responsable mission planification PLUi au sein de Grand Angoulême. Parmi les mesures phares, le stationnement collectif est clairement pointé depuis qu’une étude a révélé que les îlots de chaleur se situaient justement sur les zones bitumées de stationnement : "désormais, les parkings devront posséder un revêtement perméable. Nous allons plus vite et plus loin que la loi Climat et Résilience (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK