La Métropole du Grand Paris vote son projet de Scot

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Un vote historique !", selon son exécutif : le conseil de la Métropole du Grand Paris (MGP), regroupant 131 communes, a arrêté son projet de Scot (Schéma de cohérence territoriale), le 24 janvier, par 94 % des votants. Ce document, contenant 12 orientations générales déclinées en 136 prescriptions, détermine la stratégie du territoire sur les 15 à 20 prochaines années. "Cela fait quatre ans que nous discutons pour trouver un cheminement commun", a rappelé Patrick Ollier, le président (LR) de la MGP et maire de Rueil-Malmaison. Initialement prévu fin 2019, l’arrêt du Scot avait été reporté car "il était difficilement acceptable qu’il soit validé par des conseils municipaux en fin de vie" à quelques mois des élections municipales. Un report qui reflétait aussi et surtout la difficulté de placer le curseur entre construction et préservation des espaces naturels. Un projet de "compromis" et de "rééquilibrage métropolitain" était présenté (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002