A Lille, on végétalise les cours d’écoles

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dans le cadre des Assises européennes de la transition énergétique, la mairie de Lille a présenté le projet de végétalisation de ses 80 écoles primaires municipales, soutenu par l’Union européenne et l’Office français de la biodiversité (OFB) à travers le programme Artisan. Portée par l’adjointe à la maire en charge de l’éducation, la direction de la maintenance des bâtiments et la direction de la nature en ville, l’opération vise à rendre perméable les sols, pour permettre une meilleure infiltration de l’eau, et favoriser l’évapotranspiration. Deux écoles sont traitées chaque année. Sur celles déjà concernées, "l’effet de rafraîchissement est vraiment visible", se félicite Olivier Dubleumortier, le responsable de la maintenance des espaces verts. Les bénéfices d’une telle opération doivent aussi être environnementaux et éducatifs, bien sûr, mais aussi sociaux : "les espaces végétalisés permettent de mettre en place (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web