28
novembre 2020

Hugues Parant (Euroméditerranée) : "la capillarité travail-habitat-services est le ferment de la ville du futur"

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
A l’écart des turbulences politiques, Euroméditerranée poursuit son œuvre de régénération urbaine de la zone arrière-portuaire de Marseille. Au sortir des deux mois de confinement, l’établissement public d’aménagement entend se poser en moteur de la relance. Une ambition qui sera déclinée à travers une charte soumise au conseil d’administration cet automne. Une feuille de route qui aura pour décor principal les 169 hectares de l’extension septentrionale de l’opération d’intérêt national. Précisions avec Hugues Parant, directeur général de l’EPAEM. Quelle part l’OIN compte-t-elle prendre dans le plan de relance gouvernemental ? Nous avons envoyé notre copie à l’État et aux collectivités partenaires de l’opération (Région Provence-Alpes Côte d’Azur, Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Métropole Aix-Marseille-Provence et Ville de Marseille). Nous allons tout mettre en œuvre pour tenir les délais fixés avant le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT