14
novembre 2019

Paca : une attractivité qui s’effrite

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Une région aux multiples atouts dont l’attractivité s’effrite : tel est le constat en clair-obscur dressé par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Dreal et les quatre agences d’urbanisme de Paca dans le portrait territorial "Horizons Sud". Entre enjeux environnementaux, mobilités et fractures territoriales, les défis à relever sont particulièrement ardus. Les agences d’urbanisme de l’agglomération marseillaise (Agam), de l’aire toulonnaise et du Var (Audat), du pays d’Aix-Durance (Aupa) et du Rhône-Avignon-Vaucluse (Aurav), conjointement à la Dreal de Paca, passent, dans le portrait territorial qu’elles ont publié, les forces et les faiblesses de la septième région métropolitaine par la population (5,02 millions d’habitants) au peigne fin. Et les résultats ont de quoi donner des sueurs froides aux spécialistes du marketing territorial. Ainsi, "les trois métropoles de la région Paca ne sont pas en situation favorable", note Jean Picon, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous