Zac Magna Porta : Nîmes Métropole revoit sa copie

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le conseil communautaire de Nîmes Métropole a validé la création de la Zac Magna Porta sur un foncier resserré. Le projet, présenté en 2018, portait sur 160 ha partagés entre Manduel et Redessan, autour de la gare de Nîmes Pont du Gard. "Nous allons relancer une concertation à l’échelle d’un périmètre de 60 hectares, dont les trois-quarts sont déjà acquis, et sur la seule commune de Manduel", annonce Laura Boix, chef de projet au sein de la SPL Agate, concessionnaire. Cette décision, liée aux contraintes environnementales accrues, doit conduire à une meilleure maîtrise du dossier règlementaire et accélérer son dépôt afin de répondre à une forte demande des entreprises. Par ailleurs, la partie redessanaise concernait l’implantation d’un parc à thèmes pour lequel l’opérateur envisagé (La Compagnie des Alpes) n’offre à ce jour aucune garantie de faisabilité. L’opération, d’un montant global de 45 M€, comprendra des immeubles (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique