Le maire de Bordeaux demande à Euratlantique de revoir une partie de sa copie

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Lors de l’ultime réunion de concertation sur la Zac Saint-Jean Belcier, un projet qui s’inscrit dans le cadre de l’opération d’intérêt national Euratlantique, Pierre Hurmic, le maire EELV de Bordeaux, a annoncé vouloir stopper une partie des aménagements prévus. "Il faut continuer à construire des logements à Bordeaux, tout en préservant le principe du "zéro artificialisation" des sols. Mais on ne peut pas construire de nouveaux quartiers contre les riverains et sans un climat serein d’accueil et d’envie partagée. C’est pourquoi je demande l’arrêt du projet Amédée Saint-Germain", a ainsi déclaré l’édile. Depuis novembre 2020, un collectif de riverains de ce secteur Amédée-Saint-Germain, où 100 000 m2 de bureaux et de logements sont déjà en cours de construction, s’inquiétait des scénarios dévoilés par l’établissement public d’aménagement (EPA) Euratlantique lors des premières réunions de concertation : sur des friches (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web