A Bordeaux, les berges de la Garonne poursuivent leur transformation

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Cet été, la première phase de réaménagement des 1,5 km de berges entre le pont Saint-Jean et le futur pont Simone Veil, en rive gauche de la Garonne, va démarrer à Bordeaux. Située dans la ville de Pierre, à l’entrée sud de la métropole, l’opération de 19,6 millions d’euros portée par l’EPA Bordeaux-Euratlantique vise à reconquérir les berges en lieu et place de l’actuelle voie rapide qui longe le fleuve – le boulevard des frères Moga. La future promenade, dite de la Ribeira, sera composée d’un aménagement piéton et cycliste de huit mètres de large tourné vers le fleuve, une voie cyclable express à double sens, et une avenue routière arborée à deux fois deux voies, "avec un tracé non rectiligne […] pour contribuer à limiter la vitesse" explique l’EPA. La promenade comportera également des équipements tels que des tables, des agrès et terrains sportifs. 800 arbres, d’essences locales, seront plantés. L’aménagement sera ensuite (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web