Clos Lauzier, à Montpellier : 100 logements en moins, du "vert" en plus

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Ville de Montpellier veut empêcher "l’urbanisation non maîtrisée en zone pavillonnaire, hors des Zac", souligne Michaël Delafosse (PS), maire élu en juin 2020. Illustration : la révision, cet été, à la baisse de l’opération immobilière du Clos Lauzier (surface de 13 200 m2), espace historiquement maraîcher du quartier Aiguerelles, entre la mairie et le centre-ville. Le duo Nexity-Crédit Agricole Immobilier y prévoyait 253 logements ; les demandes de permis de construire et d’aménager avaient été déposées début 2020. Mais l’association Trinquat & Compagnie avait interpellé, fin mars 2021, les élus sur l’avenir du site et lancé une pétition signée par 1 450 personnes. Les élus ont écouté l’association et négocié avec les promoteurs pour "améliorer" le projet. "Ce projet faisait l’objet d’une construction dense, ce qui correspond certes à notre paradigme d’intensité urbaine, mais pas à la protection (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées