21
août 2019

Quelle place pour la participation citoyenne dans le NPNRU ?

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Nombre de projets élaborés dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) ont encore du mal à associer les habitants à l’élaboration de leur propre cadre de vie. L’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) et la sociologue Agnès Deboulet font le point sur les principales entraves à la normalisation de cette approche pourtant plébiscitée. Sur les 10 milliards d’euros consacrés au NPNRU, un peu plus de la moitié ont d’ores et déjà été engagés. Lancé il y a cinq ans, ce programme avait pour ambition de replacer les citoyens au cœur des projets de réaménagement de leur quartier. "Les habitants […] sont associés à la définition, à la mise en œuvre et à l’évaluation des projets de renouvellement urbain, selon les modalités prévues dans les contrats de ville", prévoit la loi Lamy. A l’occasion du colloque organisé par les associations Profession Banlieue et Appuii (Alternatives pour des projets (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3