22
octobre 2019

La Courneuve, vent debout contre les inégalités territoriales

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
En 2009, le maire (PCF) de La Courneuve portait plainte pour "discrimination territoriale" auprès de la Halde (aujourd’hui le Défenseur des droits). Dix ans plus tard : même lieu, même constat. L’édile adresse au gouvernement "l’Atlas des inégalités territoriales", un rapport excédé de la situation dans ses quartiers. La population de La Courneuve est à la fois plus jeune, et trois fois plus pauvre que la moyenne des Français. Entre la baisse significative de ses dotations, et les nombreuses carences dont elle fait l’objet en matière d’éducation, d’emploi, de logement, de sécurité, ou encore d’accès aux soins, les grands mouvements de contestation sociale qui ont ébranlé la capitale ont puissamment résonné dans ses banlieues. Le communiste Gilles Poux, maire de La Courneuve depuis plus de 20 ans, a décidé de porter haut et loin cette colère. Le 15 avril, il publie l’"Atlas des inégalités territoriales". A mi-chemin entre le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous