30
novembre 2020

A Metz, le gel du Parc du Technopôle ouvre une phase de questionnement

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Metz, l’alternance municipale s’est traduite à la rentrée par l’annonce, par le nouveau maire (LR) et président de la métropole François Grosdidier, du gel de la deuxième tranche de logements prévu sur le Parc du Technopôle. Deux mois plus tard, aucune nouvelle feuille de route n’est venue compléter cette décision, mais l’arrêt de la construction de logements sur cette Zac de 60 ha semble actée jusqu’à nouvel ordre. Désignée comme concessionnaire du site en 2010, la Saremm (Société d’aménagement et de restauration de Metz Métropole) projetait de créer au sud-est de la ville, en face du technopôle, un quartier mixte juxtaposant 700 logements, un quartier tertiaire de 135 000 m2 et une zone artisanale autour d’un parc urbain de 12 000 m2. Mais les entreprises ne se sont pas bousculées depuis l’implantation du logisticien Davigel sur 4 hectares en 2012. En 2019, une centaine de maisons en bandes et petits collectifs ont émergé à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT