TGV et petites lignes : les élus du Grand Est engagent le bras de fer

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Laurent Hénart, maire (centriste) de Nancy, a tenu, le 11 septembre, un conseil municipal extraordinaire entièrement consacré aux dessertes ferroviaires régionales. Invité exceptionnels, Jean Rottner, président (LR) du conseil régional du Grand Est, Jean-Marie Bohl, président (UDI) de Metz Métropole et du Sillon lorrain, Mathieu Klein, président (PS) du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Plusieurs maires de Lorraine se sont associés au vœu du conseil. La procédure, prévue par le code des collectivités locales quand un intérêt local est en jeu, porte à la fois sur les dessertes TGV, notamment vers le sud de la France, et sur les engagements financiers de l’Etat relatives aux lignes TER les moins fréquentées. Résolument offensifs, les élus lorrains protestent en premier lieu contre la suppression, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous