Châteaudun : l’Etat cède la base aérienne pour l’euro symbolique

Outils
TAILLE DU TEXTE
En 2021, la commu­nauté de communes du Grand Château­dun (28) récupérera les 450 ha de la base aérienne qui doit fermer à cette date. L’Etat accepte de céder ces terrains pour l’euro symbo­lique mais en lais­sant les coûts de dépollu­tion à la charge des collec­ti­vités ; et adop­tera un contrat de revi­ta­li­sa­tion du site de défense afin d’accom­pa­gner la recon­ver­sion indus­trielle de la base qui emploie encore 350 person­nels civils et mili­taires. Différents scénarios sont envi­sagés pour instal­ler des entre­prises, une centrale photo­voltaïque ou encore un site de déconstruc­tion d’aéronefs. Certains proposent même que cette base devienne le troisième aéroport du bassin pari­sien. De son côté, la ville de Château­dun espère récupérer les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE