L’Occitanie lance un AMI de "reconquête" des friches urbaines

Outils
TAILLE DU TEXTE
Dix parte­naires – région, État, Ademe, CDC, Etablis­se­ment public foncier (EPF) régional, Union régionale des CAUE et agences d’ur­ba­nisme de Nîmes-Alès, Perpi­gnan et Toulouse – ont lancé ensemble, le 27 mars, un appel à mani­fes­ta­tion d’intérêt (AMI) pour la "reconquête des friches" en Occi­ta­nie. Car "les tendances de consom­ma­tion de foncier ne sont pas viables", relève l’AMI. L’Occi­ta­nie attend 1 million d’habi­tants de plus d’ici 2040, or un habi­tant nouveau "arti­fi­cia­lise" 600 m2. Pour limi­ter l’étale­ment urbain, l’objec­tif est d’encou­ra­ger en prio­rité les communes, leurs grou­pe­ments, les aménageurs publics et les entre­prises, à requa­li­fier et recon­ver­tir leurs friches indus­trielles – y compris sur sols pollués -, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE