19
octobre 2019

Dernière ligne droite pour l’Avap marseillaise

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Quatre après le lancement de la procédure par l’ex-communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole, le projet d’Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (Avap) de Marseille aborde la dernière ligne droite de son parcours administratif. Désormais dans l’escarcelle de la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP), ce nouvel arsenal réglementaire, appelé à remplacer les quatre anciennes Zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager* (ZPPAUP), est soumis à enquête publique jusqu’au 14 février inclus. Son périmètre est d’ailleurs plus vaste que celui des ZPPAUP puisqu’il englobe les quartiers centraux du XIXe siècle autour du vieux-port (1er, 2e, 4e, 5e, 6e, 7e) dans un quadrilatère qui s’étire de la place de la Joliette, au nord, à la place Castellane, au sud, et du palais (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous