A Nantes, bientôt des fermes en cœur de ville

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE

A Nantes, le Conseil métropolitain du 16 décembre a entériné la création d’une nouvelle zone d’aménagement concerté (ZAC), celle de Doulon-Gohards, à l’Est de la ville. Sa concession a été attribuée à Nantes Métropole Aménagement (NMA). "Nous souhaitons y développer un projet urbain très différent de ce que nous réalisons par ailleurs sur Nantes", a lancé Alain Robert, vice-président en charge de l’urbanisme. Défini par les architectes-urbanistes nantais d’In Situ, associés aux paysagistes de l’atelier Bruel-Delmar, ce projet s’étend sur 180 hectares. Particularité : 100 ha sont classés en zone naturelle ! Sur le plan de l’habitat, ce quartier devrait accueillir 2 700 logements - soit une densité très relative -, dont un quart en logement social et 30 % en abordable. Autre particularité, "notre objectif est de rappeler ici l’histoire agricole du quartier", reprend l’élu. Il évoque ainsi la création de quatre fermes urbaines sur différents espaces réservés, représentant au total huit hectares. "On y développera des actions de maraîchage, voire d’élevage", poursuit-il. Celles-ci "seront ouvertes sur le quartier puisqu’au-delà de l’aspect alimentaire et des circuits courts, nous intégrons aussi une dimension culturelle et pédagogique à ce projet urbain". Ce dernier démarrera justement par ces fermes urbaines en 2019, avant la livraison des premiers logements deux ans plus tard. Et des derniers vers 2030.

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002