Toulon Métropole lance la mutation de 44 ha à l’interface-ville-port

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Métropole Toulon-Provence-Méditerranée (TPM) poursuit l’œuvre de régénération urbaine du centre de Toulon. Après la reconversion de l’hôpital Chalucet et le programme de rénovation urbaine du centre ancien, la collectivité vient de lancer une consultation pour sélectionner les concepteurs qui réaliseront les études urbaines et paysagères des espaces à l’interface de la ville et du port. Un territoire à enjeux qui s’étire sur près de 2 kilomètres du nord au sud, sur la frange orientale de la rade qui jouxte le port de commerce. 44 hectares que TPM rêve de transformer en vitrine internationale "grâce à la qualité de ses gestes architecturaux et de sa programmation". Pour le maire (LR) de Toulon et président de TPM, Hubert Falco, il s’agit "du plus gros chantier depuis l’aménagement des plages du Mourillon, dans les années 1970". Un AMI en juin Les groupements qui associeront architectes, urbanistes, paysagistes, juristes, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous

UI Abonnement

Les dernières vidéos