13
novembre 2018

Grenoble : la métropole réorganise la gouvernance de ses outils d'aménagement

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Depuis la fin août, Bernard Lachana occupe le poste de directeur de la SPL Sagès et de la SEM Innovia. Chapeautés par le GIE Grinnter depuis 2015, les deux outils d’aménagement grenoblois rassemblent une dizaine de salariés. Ce changement de direction survient après que la métropole soit devenue majoritaire (70 %) de la SPL, en rachetant une grosse partie des parts à la ville de Grenoble. "Cette stratégie nous a été dictée par la nécessité d'avoir un outil d'aménagement dans lequel le maître d'ouvrage est majoritaire", commente Yannick Ollivier, vice-président à l'aménagement de Grenoble Alpes Métropole. L'institution a désormais des coudées franches pour conduire l’opération "cadran solaire" sur La Tronche, l'extension d'Innovallee sur Meylan, toute la mutation de la centralité Sud qui concernent Grenoble, Eybens et Echirolles. La métropole va aussi s’atteler à l’aménagement d'un "réservoir de foncier à vocation économique" situé à proximité du pôle chimie sur les communes de Pont-de-Claix, Champ-sur-Drac, Jarry, Champagnier.  Auparavant directeur opérationnel depuis cinq ans à Solorem, à Nancy, où il est entré comme chargé d'opération en 2003, Bernard (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE