Un recours contre la 3ème ligne de métro toulousaine

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Toulouse, la 3e ligne de métro continue de faire débat. L’Association collectif citoyen Toulouse métro (ACCTM), créée en 2018, vient de déposer un recours auprès du tribunal administratif pour demander, au nom de l’intérêt général et de l’efficience de l’usage des fonds publics, l’annulation de la délibération du 11 juillet 2018, par laquelle Tisséo Collectivités, l'autorité organisatrice des mobilités (AOM), a validé le tracé de la ligne. Le collectif dénonce, d’une part, un projet qui ne tient pas compte des besoins actuels des usagers, et d’autre part, une situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts privés, pointant notamment un conseil scientifique nommé et rémunéré par Tisséo. En septembre 2018, une autre association toulousaine, 2 Pieds 2 Roues, avait déjà engagé un recours contentieux contre le Plan de développement urbain (PDU), qui concerne également la réalisation de cette ligne de métro, ainsi que le déploiement des lignes de bus à haut cadencement et le futur téléphérique urbain. Le calendrier annoncé par Tisséo prévoit le lancement, puis le déroulement de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE