Production de logements : Nantes métropole sous forte tension

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Situation "dégradée", tension "extrême"… Ce 10 décembre en Conseil Métropolitain, Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’habitat et des projets urbains, n’a pas lésiné sur les qualificatifs pour caractériser la production de logements neufs sur son territoire. Fixé à 6 000, l’objectif annuel n’est plus atteint depuis 2018 inclus. Or, "cette production vise à combler les besoins non couverts par le parc existant", a rappelé l’élu. "Et il est nécessaire pour accompagner la croissance démographique". Une croissance dynamique avec 9 415 habitants supplémentaires par an, entre les années 2013 et 2018, en croissance de 63 % (5 762), par rapport aux six années précédentes. Cette tendance entraîne des répercussions sur les prix de l’immobilier "qui freinent les parcours résidentiels des habitants de la Métropole". Entre 2019 et 2020, ils ont bondi de 12,6 % à Nantes pour les appartements anciens et entre (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002