27
novembre 2020

Paca : l’habitat indigne sort des radars de l’Anah

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
18 mois après le drame de la rue d’Aubagne, c’est un résultat qui laisse songeur. Les crédits affectés par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) à la réhabilitation des logements indignes n’ont pas été consommés en 2019 en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca). Selon le bilan présenté par le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH), début mars, seulement 20,5 % de l’objectif de rénovation de ces taudis a été atteint l’année dernière dans la région Paca : 116 logements subventionnés sur un objectif de 565. En clair, à peine un propriétaire sur cinq qui occupe un logement indigne a sollicité l’Anah pour engager des travaux de remise à niveau de son bien. Pour les propriétaires bailleurs, le bilan est moins catastrophique mais loin d’être mirobolant : seulement un logement locatif sur deux (53 %) du parc privé a bénéficié d’une rénovation l’an dernier (285 logements sur un objectif de 540). Même constat (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT