27
janvier 2021

Laurent Vimont (Century 21) : "l'ancien fait figure de miraculé"

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Après une année 2020 en dent de scie, coupée par les périodes de confinement, "l’immobilier résiste envers et contre tout" résume Laurent Vimont. Le président de Century 21, qui présentait ce jour les chiffres du réseau lors d’une visio-conférence, a ainsi qualifié le marché de l’ancien de "miraculé". "Avec 12 semaines d’arrêt dû aux confinements, l’activité immobilière aurait dû enregistrer une baisse de 25 % sur l’année. Notre nombre de ventes au niveau national ne recule que de 12,1 %" fait-il valoir, notant une année en deux temps : d’abord un phénomène de rattrapage en début d’été, à la suite du premier confinement, "quand les projets mis en suspens en mars se sont additionnés à ceux qui ont émergé pendant ces huit semaines." Notons également que les deux premiers mois de l’année avaient également bénéficié d’une belle activité… Ce phénomène de rattrapage n’a pas été constaté suite au deuxième confinement : (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées