Dans le neuf, la pénurie d'offre persiste, malgré une reprise "en trompe l'œil"

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le marché du logement connaît, au premier trimestre, un sursaut "en trompe l’œil", estime la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) : si les réservations des trois premiers mois de l’année connaissent une croissance de 12,8 % par rapport aux trois premiers mois de 2020, leur niveau (33 633 unités) reste bien en-deçà du niveau trimestriel moyen recensé par l’Observatoire FPI entre 2015 et 2021. "Rappelons également que le premier trimestre 2020 avait été particulièrement mauvais en matière de ventes de logements neufs, avec une baisse des volumes de près d’un quart par rapport à 2019", précise Marc Villand, président de la FPI d’Ile-de-France et président-directeur général d’Interconstruction. "Les ventes des trois premiers mois de 2021 reviennent ainsi à leur niveau de 2016" déplore-t-il. En cause, une baisse continue des autorisations de permis de construire (-24,5 % sur les 12 derniers mois) et, dans une moindre mesure, des mises (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web