Les zones commerciales mutent à Besançon

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville et l’agglomération de Besançon (25) ont beau avoir été conquises par les écologistes en 2020, le développement des zones commerciales de périphérie n’en est pas pour autant freiné, pour l’instant. Il évolue toutefois pour éviter de faire sombrer ces espaces dans le monolithisme. Dans la zone Valentin, le promoteur régional SMCI a revu en profondeur son programme conçu sur 7 000 m2 dans un concept "phygital" mêlant vente en physique et en ligne, mais refusé par la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC). Il ramène ainsi le "phygital" à un peu moins de 1 000 m2 (sous le seuil de la procédure de demande d’autorisation) et le complète de 2 000 m2 de restauration et de bureaux en bois, pour une livraison visée courant 2022. La même zone continue de restructurer son offre commerciale, grâce à l’extension en cours de 2 600 m2 de la galerie de son Carrefour, par MRM Invest. Elle va accueillir les surfaces de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web