7 000 m2 de "phygital" à Besançon

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
Deux opérateurs locaux – le promoteur SMCI et un investisseur privé – portent le projet de création de 7 000 m2 de commerces supplémentaires sur la zone Espace-Valentin, en périphérie de Besançon (25). Approuvé en CDAC cet automne, le dossier prévoit le développement de seize cellules de 130 à 600 m2, soit deux boutiques traditionnelles, une boulangerie, ainsi que treize magasins en mode "phygital", concept qui propose de combiner le conseil en vente par du personnel et le recours à Internet, notamment pour la livraison. Programmé en 2021, le programme a pour but de redynamiser l’Espace-Valentin. Ce deuxième pôle commercial de l’agglomération de Besançon  (220 M€ en 2017, selon une étude récente du cabinet AID) est structuré autour d’un hypermarché Carrefour, dont la galerie doit également s’étendre. 

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique