Performance énergétique : valoriser l'obligation du Décret Tertiaire

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Ce jeudi 6 avril, avait lieu un débat organisé autour d’un sujet stratégique : celui des contraintes et des opportunités du Décret Tertiaire. Entré en vigueur le 1 octobre 2019, ce décret impose aux bâtiments ou parties de bâtiments tertiaires, dont la superficie est supérieure à 1000 m², une obligation de réduction des consommations d’énergie finale, couvrant tous les usages énergétiques (éclairage, chauffage, climatisation, ventilation, eau chaude sanitaire, process utilisateurs) à hauteur de 40 % dès 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050. "Un grand rendez-vous est nécessaire sur le bâtiment" introduisait Cédric Borel, directeur de l’Institut Français pour la performance du bâtiment (IFPEB). A l’heure où la réduction et l’optimisation de la consommation énergique dans l’immobilier tertiaire font partie des enjeux majeurs dans la sauvegarde de l’environnement, cet évènement fut l’occasion de faire un rappel du dispositif et de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville