Bilan en demi-teinte sur 10 ans de Grand Paris

Grand Paris
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Le Grand Paris 10 ans après : et pourtant il tourne !". Tel était le thème de la 10e édition de la Journée Grand Paris, organisée le 16 janvier à la Cité Descartes par l’Ecole d’urbanisme de Paris et l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France. Autour d'un aréopage d’acteurs du Grand Paris d’hier et d’aujourd’hui, élus, anciens préfets, hauts fonctionnaires et chercheurs, le colloque, introduit par Brigitte Guigou, de l’IAU-IdF, visait à "dresser un bilan d’étape et à éclairer le 'et pourtant' du titre". "Si le Grand Paris existe, s’il y a une mobilisation et de l’effervescence autour du sujet, on doit néanmoins constater que la gouvernance de ce qui s’avère être une addition de projets s’effectue sans pilote, avec une grande difficulté à construire l’intérêt général".  En préambule, trois "acteurs/observateurs" : Pierre Mansat, ancien adjoint au maire de Paris chargé de Paris métropole de 2001 à 2014, Pierre Veltz, ancien président directeur général de l’Etablissement public Paris-Saclay de 2010 à 2015, et Daniel Behar, professeur d’urbanisme à l’EUP. Ils reviennent sur cette idée qui a (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE