11
décembre 2018

Grande réflexion urbaine sur le cœur de ville montpelliérain

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 1er décembre, les anciennes Halles Laissac à Montpellier feront place à un bâtiment moderne de 1 110 m2 style Baltard. D'ici l'été prochain, la Grand rue Jean Moulin, axe commercial majeur, aura aussi été rénovée. Ces opérations (de 8,6 et 4,8 M€) ne sont que les deux pièces d'un vaste puzzle débuté en 2014 pour recomposer le centre-ville, en vue de renforcer son attractivité et dynamiser son cœur marchand. "Une conjonction de facteurs m'amènent aujourd'hui à une réflexion plus globale visant à réécrire l’urbanisme de trois places emblématiques à travers le projet 'Places à tous'", annonce Philippe Saurel, maire (PS) de Montpellier et président de la métropole. En ligne de mire : une refonte de la Comédie (13 000 m2 rénovés en 1975), de l'Esplanade (6 ha requalifiés il y a 50 ans), et du Triangle (en désuétude). A l'issue d'une procédure de marché public lancée par la SA3M, trois équipes d'architectes et urbanistes seront sélectionnées d'ici fin décembre. "Courant 2019, un dialogue compétitif permettra de choisir le lauréat qui devra s'adjoindre un designer ou un artiste pour donner la personnalité du geste", précise (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE