21
octobre 2018

Bordeaux : le projet sensible de La Jallère entre en phase de concertation

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le conseil municipal de Bordeaux, réuni le 17 septembre, a voté le lancement de la concertation du projet d'aménagement du site de la Jallère, un terrain de 95 hectares, dans le quartier de Bordeaux-Lac, où subsistent les dernières zones humides de la capitale girondine. Élaboré pour la mairie par l’architecte-urbaniste Nicolas Michelin dès 2015, le dossier, sujet de discorde, a depuis été retouché deux fois, suite aux critiques des élus de l'opposition. "La mouture que l'on nous a présentée ce lundi est bien plus satisfaisante que les précédentes puisqu'il n'est plus question de destruction totale ou partielle des zones humides comme dans les versions précédentes", indique Pierre Hurmic, le président du groupe des élus EELV au conseil municipal. Pour autant, le dossier n'a pas remporté l'adhésion. Pour l'opposition, la volonté de la ville de mixer urbanisation et préservation des zones humides reste un pari impossible à tenir. "Pour respecter les zones humides, la mairie a choisi de construire un quartier peu dense, selon les préceptes d'un urbanisme dit de clairière, mais c'est en fait du gaspillage d'espace", estime Pierre Hurmic. Le plan-guide prévoit, en effet, la construction de 2 000 logements, dont un certain nombre de maisons individuelles, soit 20 (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE