21
octobre 2018

La Sem franc-comtoise Sedia façonne la nouvelle page de son histoire

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Successeur de la SedD (Société d’équipement du Doubs) selon un périmètre élargi par croissance externe à la Haute-Saône et au Jura, la Sem Sedia a bâti un plan stratégique d’ici à 2021 adapté à sa nouvelle donne, et qu’elle a présenté à l’occasion de ses 60 ans. Cette feuille de route vise à faire progresser les produits d’exploitation de 25 % pour atteindre 7,3 M€ dans trois ans et à renforcer les fonds propres, le principal point faible issu du diagnostic préalable. Une augmentation de capital de 5,8 M€ est programmée cet automne à cet effet, auprès des collectivités du Doubs, de la Haute-Saône et du Jura, et des investisseurs privés. Ceux-ci détiendraient alors 45 % d’un capital porté à 15,6 M€. Le retour à bénéfice est visé dès cette année, après l’impact en 2017 de l’absorption de la Socad (Haute-Saône et Jura). Quatre axes directeurs structurent le plan et visent la capitalisation maximale des compétences acquises, et à périmètre constant. Le premier, "renforcer la présence sur l’ensemble du territoire élargi" (un million d’habitants répartis en (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE