21
septembre 2018

Vallée scientifique de la Bièvre : le premier comité de suivi du CIN pose les jalons

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le premier comité de pilotage de suivi du Contrat d’intérêt national (CIN) "Pôle santé - Vallée scientifique de la Bièvre", s'est tenu le 5 avril, présidé par Michel Cadot, préfet de Paris le-de-France, et Jean-Yves Le Bouillonnec, président de la Conférence des projets de la Vallée scientifique de la Bièvre. Le CIN, qui établit un cadre partenarial*, vise à faire de "ce projet emblématique" - rappelle la préfecture -, un pôle de santé au rayonnement international, en associant les ambitions universitaires, hospitalières et urbaines. Plusieurs axes de développement ont ainsi été identifiés au titre de cette stratégie contractuelle. La structuration du pôle santé de l’université Paris-Sud comprend, outre le projet d'extension de la faculté de médecine de l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, la création d'un Pôle universitaire interdisciplinaire de santé (PUIS) au pied du Centre de cancérologie de Gustave Roussy, dans la ZAC Campus Grand Parc, sur l'ancien fort de la Redoute des Hautes-Bruyères. "Les études pré-opérationnelles pour ce pôle ont été présentées au comité de pilotage et le second volet peut à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE