Marseille : Michel Desvigne au chevet des espaces publics de l’hypercentre

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
Cinq ans après le projet de semi-piétonnisation du vieux-port, le paysagiste Michel Desvigne, l’agence Tangram Architectes et la société Ingérop Conseil et Ingénierie sont de nouveau à la manœuvre dans l’hypercentre de Marseille. La métropole Aix-Marseille-Provence vient de confier à ce groupement de concepteurs, pour les quatre prochaines années, une nouvelle mission de maîtrise d’œuvre pour la requalification des espaces publics des 1er, 2e et 7e arrondissements de la cité phocéenne (montant du marché : 3,11 M€ HT). Ils devront définir un plan de fonctionnement et de sécurisation des espaces publics et une charte de qualité urbaine qui seront soumis à la concertation. Fin 2019, les maîtres d’œuvre épauleront la collectivité dans l’élaboration des marchés de travaux de plusieurs espaces stratégiques du cœur de ville. Autant de chantiers qui croiseront requalification des espaces et programme de sécurisation, enjeux qui figurent désormais en toile de fond de tout projet d’aménagement marseillais.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250