13
décembre 2017

Le quartier de l'Amphithéâtre, nouvel épicentre de l'urbanisme messin

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

La foule des grands jours a afflué, au soir du 21 novembre, au centre commercial Muse inauguré par Apsys en face du centre Pompidou-Metz. Conçu par Jean-Paul Viguier Architecture et construit par GTM Hallé, filiale régionale de Vinci Construction, le complexe aura constitué le plus gros investissement privé national hors Ile-de-France avec 324 M€, dont 160 M€ pour le centre commercial. Ouvert en pleine ville, au cœur du nouveau quartier de l'Amphithéâtre, Muse affiche d'ores et déjà complet avec 112 boutiques et restaurants, dont 70 % d'enseignes jusqu'alors absentes de Metz. L'ouverture de ces 37 000 m2 supplémentaires ne semble pas inquiéter outre mesure le commerce local qui a digéré sans difficulté l'arrivée, en 2014, des 110 boutiques de Waves Actisud, le centre commercial implanté en périphérie par la Compagnie de Phalsbourg.
"Muse témoigne de la vitalité de de la métropole messine et de sa volonté de créer simultanément activités, services et habitat pour attirer de nouveaux habitants", analyse Fabrice Genter, président de la chambre de commerce et d'industrie de la Moselle. En superstructure du centre commercial, cinq programmes immobiliers proposeront à compter de l'an prochain 360 logements de typologie variée. Promoteur de Muse, Absys ouvre au-dessus de l'entrée principale sa première résidence locative, l'immeuble First, qui comporte 47 logements haut-de-gamme. Le groupement Aegide-Domitys implante une résidence senior de 152 logements surmontée d'une piscine placée à 22 mètres de hauteur. Le promoteur messin Claude Rizzon construit 29 appartements de prestige. Les bailleurs sociaux seront également présents sur la dalle haute avec une maison de santé et 86 logements proposés par Batigère et 49 appartements gérés par Metz Habitat Territoire. Cerise sur le millefeuille, une réplique de la villa Salomon, l'une des plus belles maisons du quartier impérial de Metz, se juchera fin 2019 au faîte de l'édifice. Signé par le designer Philippe Stark, cet hôtel quatre étoiles de 119 chambres constituera le premier immeuble de grande hauteur de la ville.
Le quartier de l'Amphithéâtre accueillera l'an prochain un centre des congrès de 15 300 m2 en construction au droit de l'accès Sud de la gare, ainsi que l'immeuble l'Arenas implanté par Adim sur 9 200 m2. Lazard programme deux autres immeubles, le Premium et le Platinium, qui occuperont respectivement 4 000 et 5 500 m2. Metz Métropole, qui officialisera son nouveau statut métropolitain en janvier prochain, s'apprête à acquérir, pour 34 M€, l'immeuble Centralia que lui livrera le major messin de la construction Demathieu-Bard en état futur d'achèvement. Répondant à une forte demande de tertiaire neuf de qualité, cette nouvelle offre est proposée à la location au tarif moyen de 180 € HT HC/m2/an. Ces valeurs placent désormais l'immobilier messin à des tarifs comparables à Nantes ou Bordeaux.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250