Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) : enfin le "pacte girondin" promis par Emmanuel Macron ?

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
L'assemblée nationale a voté la proposition de loi pour la création d'une agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) en réécrivant largement la version du Sénat. Le contrat de cohésion territoriale fait son retour et les fonds européens entrent dans la danse. L'Assemblée nationale a voté la proposition de loi pour la création d'une agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) en réécrivant largement la version du Sénat. Annoncée par le Président de la République à l'occasion de la conférence nationale des territoires le 17 juillet 2017 - conférence, rappelons-le, boycottée par l'Association des maires de France (AMF), l'Association des Départements de France (ADF) et Régions de France au motif qu'elle n'était qu'une "chambre d'enregistrement" -, la création d'une Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) visant à soutenir les projets portés par les collectivités a franchi une étape supplémentaire, dans la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous

UI Abonnement