Aix-Marseille-Provence : le gouvernement lance une concertation sur le projet de fusion Département-Métropole

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 13 mars, Pierre Dartout, préfet des Bouches-du-Rhône, a remis au Premier ministre son rapport sur l’avenir de la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP, 92 communes). Le chantier a été ouvert l’été dernier, par le président de la République lui-même. Ce dernier ne fait pas mystère de sa volonté de fusionner le département des Bouches-du-Rhône et la métropole AMP en une seule et même entité. L’idée est de supprimer, sur un territoire donné, le double échelon qui existe actuellement entre le département et la métropole, à l’image de ce qui se pratique actuellement dans le Grand Lyon. Mais cette fusion fait débat, notamment dans le pays d’Arles (29 communes éclatées entre trois intercommunalités), actuellement hors du périmètre de la métropole. Plusieurs élus de ce secteur s’étaient d’ailleurs ouvertement opposés à cette option, appelant de leurs vœux la création d’une intercommunalité du pays d’Arles réunissant les 29 communes (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous