Nord : l'Etat au rendez-vous du renouveau du bassin minier

Politique
TAILLE DU TEXTE

"Confirmation des engagements de l'Etat" : Edouard Philippe, en visite à Douai (Nord) le 22 février, a répété que le plan décennal pour le renouveau du bassin minier Nord-Pas de Calais, conçu sous ses prédécesseurs Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, serait bien mis en œuvre.

Une première tranche de 10 M€ (sur un montant total fixé à 100 M€) a bien été inscrite au budget national pour la rénovation des cités minières. L'objectif final est d'améliorer les performances énergétiques de 23 000 logements et de réaménager les quartiers correspondants. En lien direct avec ce projet, les négociations entre CDC Habitat (ex-SNI) et Maisons et Cités, gestionnaire des logements miniers, sont sur le point d'aboutir. Si le conseil d'administration du bailleur donne son accord mi-mars (malgré une virulente opposition des élus communistes du secteur), CDC Habitat pourrait lui apporter 150 M€ d'argent frais, représentant un tiers de son capital. La Caisse des dépôts a également été mandatée pour aider les huit intercommunalités du territoire à monter et financer des projets de transition énergétique, de mobilité, de résorption des friches ou encore de développement économique.

En marge de la visite, la liste de 150 communes du bassin classées en "zone franche" a été rendue publique : 75 dans le Nord et autant dans le Pas-de-Calais, qui connaissent un fort taux de chômage. Les PME qui s'y installeront d'ici à fin 2020 bénéficieront d'allègements fiscaux. "Dispositif à saisir", a souligné Edouard Philippe.

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250