21
octobre 2018

CNT : le gouvernement rassure et dévoile son plan "Action Cœur de ville"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Organisée à Cahors le 14 décembre, la deuxième conférence nationale des territoires aura permis au gouvernement d’apaiser les élus locaux, avec qui les relations étaient tendues depuis cet été. L’exécutif a fait des concessions sur la question de la contractualisation financière et a, par ailleurs, enfin dévoilé son plan pour la revitalisation des villes petites et moyennes, baptisé "Action Cœur de ville". Dès l’ouverture de la première conférence nationale des territoires, en juillet, les collectivités locales avaient vu leurs "espoirs déçus" devant les annonces surprises du gouvernement, qui s’étaient ensuite multipliées pendant l’été. Lors du congrès des maires fin novembre, Emmanuel Macron avait quelque peu rassuré (cf. UI n°2043-2044), mais la deuxième CNT, qui s’est tenue le 14 décembre à Cahors, était très attendue. Et le gouvernement, en bonne partie délocalisé pour l’occasion, est globalement parvenu à apaiser les relations avec les élus locaux. Il faut dire qu’il a lâché du lest sur la question des finances, première source d’inquiétude pour les collectivités. Ainsi, le "contrat de confiance" proposé le gouvernement (et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE