14
décembre 2018

Gironde : des voies seront dédiées au covoiturage

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
A l'occasion de la semaine de la mobilité, le conseil départemental de Gironde a annoncé la création, d'ici à 2024, de voies réservées au covoiturage et aux transports en commun sur trois tronçons de routes départementales très fréquentées, situées aux abords de la métropole bordelaise. Il s'agit de la RD 113, entre Latresne et Bouliac ; de la RD 106, à Saint-Jean d'Illac ; et de la RD 936, la future déviation de Fargues-Saint-Hilaire. Concrètement, une fois aménagées, ces voies réservées ne seront accessibles qu’aux voitures ayant deux passagers à bord, aux transports en commun et aux deux roues motorisés. Selon une étude menée par le conseil départemental en juin 2018, ces portions de route de quatre kilomètres chacune, sont empruntées en moyenne par 25 000 et 35 000 véhicules par jour. Pour les trajets domicile-travail, neuf véhicules sur dix y circulent avec une seule personne à bord, occasionnant entre deux et quatre heures d'encombrements matin et soir sur les routes du département aux heures de pointes. Or, jusqu'à 45 % des automobilistes empruntant ces routes chaque jour ont des trajets identiques.Le démarrage des travaux d'aménagement de ces voies est prévu en 2020.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE