"Désaccords contractuels" résolus entre Paris La Défense et Hermitage SAS

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les relations diplomatiques entre Paris La Défense et Hermitage SAS semblent au dégel. L’établissement public du quartier d’affaires francilien et le promoteur russe porteur du projet "Hermitage Plaza" ont conclu un protocole transactionnel "mettant fin aux désaccords contractuels qui avaient conduit à des actions contentieuses", suite à l’intervention d’un médiateur désigné par le Tribunal Judiciaire de Nanterre. Ce protocole "redéfinit les obligations de chaque partie, fixe par ailleurs un nouveau calendrier et précise les conditions financières de son exécution. La première échéance est fixée au 31 décembre 2021, date à laquelle les promesses de vente devront être signées. Il fixe ensuite au plus tard au 31 décembre 2023 la date à laquelle les actes de vente devront avoir été conclus" est-il précisé dans un communiqué pour le moins laconique. En juin 2020, le vice-président de la société Hermitage, Gilles Soulié, aurait menacé (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web