06
décembre 2019

Bordeaux Métropole : tensions dans le secteur du logement collectif neuf

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 8 novembre, l’Observatoire immobilier du Sud-Ouest (Oiso) a présenté les chiffres d’activités relatifs au logement collectif neuf (opérateurs privés et bailleurs sociaux) pour 2019. "Nous sommes loin de l’euphorie immobilière de la période 2016–2017. Dans l’agglomération bordelaise, les mises en vente ont reculé de 30 % par rapport à 2017. C’est le plus gros retrait de marché en France", a insisté Pierre Vital, le président de l’Oiso. Un recul qui concerne notamment les logements en secteur aménagé : "il y a un risque de voir l’offre de logements à prix abordables et maîtrisés diminuer", a ajouté Pierre Vital. D’autant que dans la métropole bordelaise, les prix continuent de s’envoler : rive gauche, ils oscillent entre 4 400 €/m2 et 4 000 €/m2, et tournent, rive droite, autour de 3 700 €/m2. Ce sont les petites surfaces (T1) qui sont le plus impactées avec une hausse qui atteint 8 %. Côté logement social, le marché (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous