Julien Denormandie au chevet de la vieille ville (de l’habitat) indigne

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Julien Denormandie était de retour à Marseille, le 29 novembre, pour faire le point de la situation dramatique trois semaines après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne. A l’issue d’une visite sur site en compagnie des équipes du CSTB chargées d’expertiser l’état du bâti de cette rue populaire de l’hyper centre-ville, le ministre du Logement a rencontré le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin et la président de la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP), Martine Vassal. Juste avant de présider le premier comité de pilotage local du plan initiative copropriétés aux côtés des élus et des acteurs de l’habitat, Julien Denormandie a alterné compassion et fermeté lors d’un point presse en préfecture. "Je suis le ministre du logement… des Marseillais. La situation (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous